E-cigarettes.fr
Le magazine de la E-cigarette

 
 


Test de materiel

03/04/2015

Pionner4You IPV2 : Box mod 50W

Les articles de »
Ecrit par : Fred
Étiquettes : , , ,

Ça fait maintenant un bon moment que je possède l’IPV2, c’est une box qui vaut le détour et qui ne vous laissera pas tomber. Si vous vapez sur des résistances de plus d’un ohm ou sur des puissances supérieures à 20W elle vous ravira très certainement. Je l’utilise tous les jours, elle fait très bien le job.  Pionner4you est une marque qui innove beaucoup dans le domaine des boxes, elle a permis entre autres l’explosion de ce marché avec des prix très attractifs. L’IPV2 est arrivée sur le marché il y environ 8 mois et était l’une des premières à proposer 50W pour moins de 100€. Commençons par un petit tour du propriétaire.

Disponible en couleur noire ou acier, le revêtement est en acier et très agréable au toucher. Pour les dimensions on est sur du 10cm de hauteur, 4,5cm de largeur et 22mm de profondeur. C’est donc bien une box et non une mini box comparée aux derniers modèles arrivés sur le marché plus récemment. La prise en main est agréable les boutons sont bien positionnés et tombent naturellement sous les doigts. Le switch tactile sur le dessus de la box peut être un plus pour certains, personnellement je n’en vois pas l’intérêt. A noter que le port USB est placé sous la box, il ne sera donc pas possible de la poser à la vertical si vous l’utilisez en mode passthrough (vaper avec pendant qu’elle recharge). Pour les utilisateurs d’ato genesis ou dripper cela peut être gênant. A noter toute une série de trous de dégazages sur la partie basse de la box, un plus non négligeable en terme de sécurité.

IPV2 (3)IPV2 (2)IPV2 (4)

Voici la mienne après 5 mois d’utilisation, la peinture s’abîme avec les frottements d’une utilisation normale. Je suppose qu’il n’y pas de peinture sur la version acier. Les deux vis de fixation du cache batterie ne sont pas des vis cruciforme c’est dommage. Le changement de batterie est peu pratique j’aurai vraiment préféré des aimants pour fixer le capot. Le switch tactile ne fonctionne plus. En revanche le connecteur 510 est robuste et le pôle positif sur ressort fait très bien le boulot sur le long terme. Elle est tombée plusieurs fois sans broncher. L’intérieur de la box est très propre, rien ne bouge, pas de fils apparents, les contacts pour la batterie sont comme au premier jour. Je trouve qu’elle vieillit très bien et avec la possibilité de remplacer la batterie on est vraiment sur un matériel durable et fiable.

L’interface est on ne peut plus simple. Trois boutons, le switch, un bouton + et un bouton – pour monter ou descendre la puissance. On active le switch tactile en maintenant appuyé le switch et le bouton +, pour le désactivé c’est switch et bouton -.
Au niveau de l’écran on a la puissance, la résistance de l’atomiseur, l’indicateur de batterie et le voltage théorique pour atteindre la puissance demandée. Cinq appuis sur le switch pour allumer ou éteindre la box. On peut aussi la verrouiller en maintenant les boutons + et – pour éviter le temps d’allumage à chaque fois qui est un peu long, même opération pour déverrouiller.

Concernant le chipset embarqué c’est un Yihi SX330+. Voici les caractéristiques annoncées par le constructeur :

  • Puissance : 7W à 50W
  • Limite d’ampérage : 16A
  • Résistances acceptés : 0.2Ω à 3Ω
  • Tension : 3.6volts à 8.5volts
  • Protection contre les courts circuit, inversion de polarité, décharge de l’accu et température trop élevée

Mais qu’en est-il dans la réalité? Effectivement je n’ai pas rencontré de soucis avec des résistances à environ 0.2Ω. Elle envoie bien ses 50W mais uniquement avec des résistances inférieures à 1.5Ω. Pour la limite haute avec une résistance de 3Ω l’IPV ne pourra pas envoyer plus de 25W. Bon après ce n’est pas contraignant pour 99% des utilisateurs, seuls certains montages genesis nécessitent de dépasser les 2ohms.

En revanche le plus gros reproche que je peux faire à cette box est le fait qu’elle est incapable de réguler la tension. C’est à dire de baisser la tension que fourni l’accus pour atteindre des puissances plus faibles. Par exemple si je monte sur cette box un Subtank avec une résistance de 0.5Ω avec une batterie complètement chargée je ne pourrai pas descendre sous les 28watts environs et  24watts avec une batterie à moitié déchargée. Cette box permet d’envoyer plus de puissance qu’un mod mécanique mais pas moins.

Cette limite oblige donc dans le cas d’un reconstructible à faire des montages spécifiques pour cette box si l’on veut profiter de toute la plage de puissance. Ici la résistance idéale serait entre 1.2 et 1.5Ω. Dans le cas d’un Subtank il sera préférable d’utiliser les résistances d’1.2Ω si l’on veut vaper à moins de 20W. Concernant le signal il est lisse, les sensations sont agréables. A savoir qu’elle est généreuse et envoie un peu plus que ce qui lui est demandé, pour 20W affiché on va avoir 22-23W en réalité.

Niveau autonomie, même si cela dépend de l’accus que vous allez mettre dedans, elle est correcte le chipset ne consomme pas excessivement. Je fais une journée sans la recharger à 22W sans soucis. La possibilité de pouvoir l’utiliser en charge est un vrai plus surtout avec le système de remplacement de l’accus qui n’est pas des plus pratique.

Attention en aucun cas cette box ne doit être utilisée avec des accus supportant moins de 16A de courant de décharge en continu.

Le plot 510 de cette box est monté sur ressort malgré la présence d’une vis cruciforme, ne pas tenter de tourner la vis pour régler la hauteur du plot sous peine de dessouder le fils positif.

Les points positifs :

  • 50W
  • robustesse, fiabilité
  • connecteur 510
  • Passthrough
  • Vape Lisse
Les points négatifs :

  • Les vis de fixation du cache batterie
  • pas de régulation de tension
  • port usb sur le bas de la box
  • taille un peu imposante pour une box en 18650

 

 



A propos de l'auteur

Fred





 
 

 

La cigarette électronique remboursée en Grande-Bretagne

Si en France, la loi Santé de Marisol Touraine semble montrer du doigt la cigarette électronique, les anglais, eux, l’ont déjà adopté comme moyen de sevrage tabagique. D’ici peu, la e-cigarette sera remboursée...
par Fred
1

 
 

Goose Juice : Un étonnant jus de canards

Le Goose Juice célèbre vanilla custard (crème anglaise) tout droit venu des USA. Disponible en liquide prêt à vaper ou en concentré d’arôme. C’est un liquide que j’adore que je vape régulièrement. Si vous aimez l...
par Fred
1

 
 

Quelques chiffres sur la cigarette électronique (d’après une étude de l’Inpes menée en 2014 sur 15 000 personnes de 15 à 75 ans)

Voici quelques chiffres sur la cigarette électronique, tirés d’une étude de l’Inpes menée en 2014 sur 15 000 personnes de 15 à 75 ans: Combien de vapoteurs? 12 millions de personnes ont déjà essayé la cigare...
par Fred
0

 

 

Imperial Tobacco lance Jai, sa cigarette électronique

Jai, c’est le nom de la cigarette électronique lancée par le géant du tabac, le britannique Imperial Tobacco. Distribuée dans les bureaux de tabac, elle ambitionne de conquérir 10% du marché de la e-cigarette avant ...
par Fred
0

 
 

La date limite de consommation sur les flacons de e-liquide

Les consommateurs de e-liquide français l’ont sans doute déjà remarqué: les flacons portent une date limite de consommation. Surprenant? Pas vraiment… Que signifie la date limite de consommation sur le e-liquide...
par Fred
1

 




0 commentaire


Etre le premier à commenter !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *