L’e-cig est-elle moins dangereuse que le tabac ?

La dangerosité de la cigarette électronique se trouve au cœur d’un vif débat d’idées. Les défenseurs de l’e-cig avance que vapoter reste une habitude saine. Pour leur part, les détracteurs ne cessent pas de marteler que la vape présente les mêmes dangers que le tabagisme.

La cigarette électronique est effectivement dangereuse

Depuis son apparition, la cigarette électronique a fait l’objet de nombreuses études scientifiques. Les résultats sont formels : vapoter peut être dangereux pour la santé. La vapeur contient en effet des substances cancérigènes. Parmi les plus nocives, il y a l’acroléine et le formaldéhyde dont les effets dévastateurs sur l’organisme ont été prouvés. Il reste à déterminer si la dangerosité des e-liquides serait supérieure à celle du tabac.

Le tabagisme expose à davantage de dangers

L’e-cig expose à un risque élevé de dépendance. C’est en partie à cause de la nicotine. Le rythme cardiaque augmente après les inhalations. Puis, l’assèchement de la gorge et de la cavité buccale entraine aussi de nombreux troubles notamment l’irritation du larynx et la toux. Cela dit, le tabac fait encore davantage de dégâts avec les molécules telles que le goudron. Sous cet angle, le niveau de dangerosité des cigarettes classiques serait supérieur à celle de l’e-cig. Du moins, c’est la thèse avancée par les laboratoires qui ont approfondi le sujet.

L’e-cig permet, au moins, de se passer du tabac

Les études sont encore en cours en ce qui concerne les effets de la vape à long terme. En attendant, la cigarette électronique reste une alternative sérieuse au tabagisme. L’e-cig a le mérite d’offrir un réglage du taux de nicotine. Cette particularité en fait une excellente solution pour le sevrage au tabac. Il faudra tout de même attendre les résultats des études pour connaître la nocivité réelle des cigarettes électroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *